Smartphone Royole pliable
Actualités On attendait le smartphone pliable de Samsung : un autre a créé la...

On attendait le smartphone pliable de Samsung : un autre a créé la surprise

Fin 2018, Samsung annonçait la sortie prochaine du premier smartphone pliable. On attendait donc ce produit avec impatience. Surprise ! A la place du géant coréen, c’est Royole, une marque chinoise qui offre la primeur de ce nouveau produit high-tech.

Flexpai, c’est son nom, est donc officiellement le premier smartphone pliable présenté au grand public et mis en vente pour les utilisateurs chinois. Si la marque Royole n’est pas inconnue puisqu’elle travaille sur les concepts de flexibilité des écrans depuis des années, on ne s’attendait pourtant pas à ce qu’elle détrône Huawei et Samsung. Ces derniers se targuaient, l’un et l’autre, d’être précurseurs dans le domaine. Alors, à quoi ressemble ce smartphone pliable de Royole ?

Le smartphone pliable de Royole

La taille de son écran, en mode déplié, ressemble à celui d’une tablette, puisqu’il mesure plus de 19 cm. C’est d’ailleurs comme cela qu’est décrit le produit par la firme, elle-même : Le smartphone pliable présente un deux en un qui couplerait la facilité de transport d’un téléphone mobile et la taille plus appréciable d’une tablette pour une visibilité plus efficiente. Ouvert, fermé, ce smartphone sait s’adapter à toute situation et son interface répond présent. Ce que l’on a sélectionné remplit l’espace à l’avant et le reste bascule sur la tranche et l’arrière de l’appareil.

smartphone Royole pliableRoyole étonne en utilisant des composants de haute technicité, à l’instar de la puce Snapdragon 8150. Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec le langage technique, Snapdragon, ce ne sont pas moins de 8 cœurs qui se répartissent la tâche de fonctionnement de l’appareil. Officiellement, cette puce n’existe pas encore…

La marque communique également sur la capacité de stockage de ce portable nouveau genre, qui se déclinerait en plusieurs modèles. En fonction de son choix (et donc, de son prix !), on pourrait s’attendre à 128 Go pour le premier modèle, pour monter à 256 Go et finir avec le modèle présentant la plus grande capacité de stockage : 512 Go ! A manier l’appareil, on peut s’interroger sur sa résistance, notamment au niveau de la charnière, mais Royole se veut, là encore rassurant : pas d’usure avant 200 000 utilisations.

Dans la course à la rapidité, Royole perd en crédibilité

C’est certain que Royole a marqué les esprits en coiffant au poteau des concurrents aussi prestigieux que Samsung et Huawei. Pourtant, en confondant vitesse et précipitation, Royole a présenté un produit que l’on ne peut pas qualifier d’abouti. La présentation du portable pliable a fait l’objet de quelques vidéos de démonstration qui s’avèrent non concluantes.

En effet, tant en termes de réactivité au niveau de l’orientation de l’écran que du lancement des applications, la démonstration de convainc pas. Là où les smartphones classiques rivalisent, en proposant des profilés toujours plus fins et des écrans plus grands, le modèle pliant régresse en affichant 1.5 cm d’épaisseur, quand il est replié.

Les smartphones pliants : innovation ou gadget qui coûte cher ?

Plus de 1600 euros, c’est ce que coûterait en moyenne un smartphone pliable, sachant que son prix dépendrait de sa capacité de stockage, comme dit, plus haut. Un prix excessif, au regard des points négatifs qui ont pu être relevés et qui constituent la base de qu’un utilisateur peut espérer d’un appareil pliable nouvelle génération. Alors, pourquoi proposer un tel produit à la vente ? Exhibition de prouesses technologiques ? Véritable utilité pour le consommateur ? C’est ce que promet Samsung avec le Galaxy F, dont le modèle sera officiellement présenté le 20 février 2019. A voir, donc…

On attendait le smartphone pliable de Samsung : un autre a créé la surprise
3 (60%) 2 votes